En direct de l'ISS

15 mars 2010

décollage

Ha Ha!

Je vois d'ici les hypothétiques commentaires: Oui, bon, c'est bien joli tout ça mais c'est moche! (bravo, repassez en seconde semaine pour les figures de style...), Wow, pour un ingénieur/cosmonaute/scientifique quand même vous auriez pu faire un effort, tout ça... etc, etc...

Autant vous le dire tout de suite: je vous merde.

Ce n'est pas parce que je suis astronaute et que je vis sur l'ISS que je dois toucher en informatique ou que par ailleurs je vous dois quelque chose. Vous venez, vous lisez, vous êtes contents ou non, d'accord ou pas d'accord, là-dessus pas de problèmes. Mais inutile de me prendre la tête sur la forme, mieux vaut pour vous perdre votre temps à cogner dans un mur.

Voilà, ça c'est dit.

Donc je suis astronaute. Oui, il y en a.
En plus j'ai plein de temps de libre, mais j'y reviendrai à l'occasion. Du coup, pour m'occuper, j'ai décidé de donner mon avis un peu sur tout et n'importe quoi. Comme un éditorialiste de l'espace en quelque sorte.

Et non, je n'ai aucune expertise en quoi que ce soit, si ce n'est en pilotage de station spatiale. Du coup je me considère un peu comme un expert en tout.

Cette tribune en valant un autre, je donnerai à l'occasion (parce que bon, la-haut on a quand même un peu de boulot de temps en temps) mon avis sur les vicissitudes humaines.

Bienvenue sur l'ISS, bienvenue dans l'espace, bienvenue du petit côté de la lorgnette. Soyez contents, soyez d'accords, soyez odieux si vous voulez, mais réagissez!

Boris W. Astonaute sur l'ISS, préposé ce jour au nettoyage des panneaux solaires.

Ps: Pardon pour mon français approximatif, vous aurez compris que ma langue natale est le russe. Davaiti tovarichi!

Posté par sombre5 à 14:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]